Offrir un habitat adapté aux Gens du Voyage

Constats de départ/Historique du projet

Fin 2007, 204 places-caravanes sont réalisées en Essonne sur les 1 137 prévues dans le schéma départemental d’accueil des Gens du voyage, dont 144 en fonctionnement (soit 90 ménages). Sept communes sur 61 ont satisfait à leurs obligations. Au-delà du manque d’équipements pour l’accueil de ces familles, c’est l’inadaptation des solutions proposées qui est en cause : une étude réalisée en 2002 à l’occasion de l’élaboration du schéma départemental a fait valoir que 1 600 ménages présents dans le département ne voyagent que très ponctuellement. 2/3 des ménages en Essonne possèdent un ancrage territorial permanent dans le département, parfois depuis plusieurs décennies.

Or, alors que les besoins exprimés portent sur l’habitat, l’essentiel des réponses proposées aux familles de Gens du Voyage sont des offres d’accueil et de passage. C’est un constat que l’Association Départementale « Gens du Voyage » de l’Essonne (ADGVE) essaie de faire valoir, et c’est le sens de la MOUS qui lui a été confiée.

Objectifs généraux 

Modalités de mise en œuvre/Organisation 

Une Maîtrise d’œuvre Urbaine et Sociale relative à l’habitat adapté pour les Gens du Voyage a été confiée à l’Association Départementale Gens du Voyage de l’Essonne (ADGVE) dans le cadre d’une convention qui lie l’Etat, le Conseil Général de l’Essonne et l’association.

Cette MOUS est inscrite dans le Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD). Elle fait suite à l’annexe, relative à l’habitat, du schéma départemental d’accueil des Gens du Voyage adopté en 2003, en application de la loi Besson du 5 juillet 2000, relative à l’accueil et à l’habitat des Gens du Voyage.

Catégories de public visées 

Ménages n’ayant pas les ressources pour accéder à la propriété, et devant s’orienter vers le logement locatif social.

Action(s) menée(s)

Deux types d’opérations d’habitat adaptées aux besoins des ménages vivant en famille et ayant un ancrage territorial sont possibles :

Le logement est adapté au mode de vie, à l’organisation familiale et à chaque situation. Le bâti intègre toujours au moins une pièce d’habitation, la (ou les) caravane(s) devient(nent) une annexe. Les ménages sont locataires en titre.

Dans ces deux types d’opérations, les missions de l’ADGVE sont :

Territoire

Département de l’Essonne

Porteur(s) du projet

Association Départementale Gens du Voyage de l’Essonne

Partenaire(s) et/ou prestataire(s)

Financeurs de la MOUS 

Moyens humains

Au sein de l’association ADGVE : une chargée de mission habitat.

Résultats/Bilan/Evaluation (qualitatifs et quantitatifs)

Dates de début et de fin 

La convention MOUS a été signée en 2003 ; elle a été renouvelée en 2006 pour trois ans.

Publicité/Communication

Le travail de communication fait partie intégrante de l’action menée dans le cadre de la MOUS départementale.

Deux outils ont été créés :

La communication s’effectue également en direction des organismes HLM et d’opérateurs fonciers, éventuels partenaires des opérations de logement social.

Facteurs de réussite

Difficultés rencontrées/Limites

Personne(s) pouvant être contactée(s) 

Association Départementale Gens du Voyage de l’Essonne
Françoise GOUTTEFARDE - Directrice
Christelle VERINES - Chargée de Mission Habitat
16, rue du Bel Air - ZI de l'églantier - LISSES
CE 45 44 - 91045 EVRY CEDEX
Tél. : 01.60.86.09.52 - Fax : 01.60.86.09.49

© 2007 CRPVE - mentions légales